L’écriture et la publication réunies, un loisir de plus en plus prisé en 2010

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pendant que les professionnels de l’industrie du livre avancent leurs prédictions pour 2010, la Fondation littéraire Fleur de Lys n’en a qu’une seule à formuler : l’écriture et la publication continueront d’être un loisir de plus en plus prisé par les amateurs en 2009. Simpliste, direz-vous ? Certainement ! Mais d’une importance capitale pour la culture de tout peuple, pour autant que l’on s’entende sur le fait que cette culture ne se limite pas aux seules frontières de son pendant industriel. Nous parlons ici de la culture dans laquelle tout un chacun peut s’impliquer personnellement et librement, à titre d’amateur ou d’artisan, bref de la culture en tant que loisir. Tout comme il y a le sport professionnel et le sport amateur, il y a la culture professionnelle et la culture amateur. Sans cette dernière, notre patrimoine culturel perdrait rien de moins que son âme, comme une courtepointe sans l’éclat ses couleurs.

En 2009, à la toute fin de l’année, la Fondation littéraire Fleur de Lys a définitivement mis fin à sa quête de reconnaissance auprès de l’industrie et des professionnels du livre. Comme un auteur qui abandonne tout espoir d’être publié par un éditeur traditionnel après de nombreuses lettres de refus de son manuscrit et qui se tourne vers l’autoédition ou l’édition à compte d’auteur, la Fondation littéraire Fleur de Lys envisage désormais son avenir avec ceux et celles qui font de l’écriture et de la publication de leurs oeuvres un simple loisir, bref avec les amateurs.

Notre modèle économique, nous l’avons déjà trouvé : le plus prix possible pour la plus grande accessibilité possible. Car la culture, sans une telle accessibilité populaire, ne peut pas être démocratique. Le bon peuple ne veut pas seulement acheter des livres, des disques, des billets de spectacles,…, il veut aussi participer, avec sa propre créativité. Avec plus de 90% des manuscrits refusés par les éditeurs, on ne peut pas dire que la participation à la culture littéraire soit aisée. Il nous fallait une alternative et la Fondation littéraire Fleur de Lys s’est donnée pour mission de l’offrir au plus grand nombre possible d’intéressés.

Au plaisir d’écrire s’ajoute désormais la joie de publier grâce aux nouvelles technologies qui permettent l’édition en ligne et l’impression d’un seul exemplaire papier à la fois à la demande expresse de chaque lecteur. Et cette joie est contagieuse. En effet, la Fondation littéraire Fleur de Lys a remarqué au cours des sept dernières années, une hausse constante des demandes pour ses services d’édition et de librairie en ligne. On peut donc prédire avec certitude que l’écriture et la publication réunies seront un loisir de plus en plus prisé en 2010.

Voir aussi

Bilan de l’année 2009 de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Les faits marquants du nouveau monde du livre au Québec en 2009

Revue de presse - La Fondation littéraire Fleur de Lys vue par la médias

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »